Le Projet Manhattan: Fabrication de la Bombe Atomique

Le Bureau de la Recherche Scientifique et du Développement

Au moment où Bush a reçu le deuxième rapport de l’Académie nationale des Sciences, il avait assumé le poste de directeur du Bureau de la Recherche Scientifique et du développement. Créé par un décret du 28 juin 1941 – six jours après l’invasion de l’Union soviétique par les troupes allemandes – le Bureau de la Recherche et du développement scientifiques a renforcé la présence scientifique au sein du gouvernement fédéral. Bush, qui avait fait du lobbying acharné pour la nouvelle configuration, relevait maintenant directement du président et pouvait invoquer le prestige de la Maison Blanche dans ses relations avec d’autres agences fédérales. Le Comité de recherche pour la Défense nationale, maintenant dirigé par James B. Conant, président de l’Université Harvard, est devenu un organe consultatif chargé de formuler des recommandations en matière de recherche et de développement au Bureau de la Recherche et du développement scientifiques. Le Comité de l’Uranium est devenu la Section du Bureau de la Recherche Scientifique et du Développement sur l’Uranium et a pris le nom de code S-1 (Section Un du Bureau de la Recherche Scientifique et du Développement).

Page 20 de 99

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.